EnglishRetrouvez-nous TwitterVimeoLinkedInYou Tube


Luc Benevello - photothèque VINCI

(Dé)mobilité - des mobilités

20/11/2013 -

Le modèle de la métropole tel que nous le connaissons est en train de se transformer. Congestion automobile, nouvelles façons de travailler, étalement de la ville et clivage centres/périphéries sont autant d’éléments qui engendrent une réelle mutation de la mobilité. Face à ces phénomènes, comment les métropoles peuvent-elles s’adapter ?

David Mangin, architecte-urbaniste et membre du comité scientifique de La Fabrique de la Cité, décrypte les différents aspects de la construction de la métropole parisienne dans son ouvrage Paris/Babel, Une Mégalopole Européenne (2013). Il y souligne l’importance de l’émiettement du travail, correspondant à l’ « émiettement urbain » que l’on vit aujourd’hui. Se loger dans les zones denses devient de plus en plus difficile, les trajets banlieue-centre sont de plus en plus longs ; on assiste de ce fait à un immobilisme résidentiel au-delà du périphérique. D’autre part, les statuts des travailleurs et les lieux de travail se désynchronisent (télétravail, espaces de co-working etc.), ce qui a également un impact sur la spatialisation.

Bruno Marzloff, auteur de l’ouvrage Sans Bureau Fixe (2013), vient compléter cette analyse. Selon lui, l’explosion des besoins de déplacements est le résultat de l’étalement de la ville et de la séparation des quartiers d’affaires et résidentiels. De cette « désynchronisation partielle » (travail dans des lieux-tiers) surgit une tendance de « démobilité », qui induit un retour aux mobilités dites « choisies ».

La mobilité à l’épreuve des transitions : quels scénarii possibles ?
Quatre pistes ont été explorées dans un article du Moniteur. L'article met en avant une catégorie de régulation passive, mais à considérer, comme ne rien faire face à une congestion automobile car elle représente un rationnement naturel de l'offre. La deuxième piste : améliorer l’offre viaire, mais cela augmenterait immédiatement le nombre de déplacements. Un autre scénario consisterait à réduire la demande automobile en proposant des solutions de transports alternatives ou en envisageant d’autres formes de partage de la voirie. Enfin, une meilleure coordination de l’offre et de la demande de mobilité grâce à une utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) pourrait aussi être un modèle à suivre.

Plusieurs cas d’étude
L’article du Moniteur recense quelques exemples de métropoles qui réagissent face aux mutations de la mobilité. La ville de Mumbai (Inde) mise sur une stratégie d’investissement dans la voirie pour augmenter sa capacité de réseau - tout comme Sao Paulo (Brésil) qui opte, en plus, pour une stratégie de coordination en régulant ses feux et en améliorant ses panneaux d’information trafic.

Une étude de la « New Cities Foundation », en partenariat avec Ericsson, propose, pour la ville de San José (Californie, USA), de connecter les automobilistes entre eux avec, par exemple, des applications mobiles qui permettraient de récolter en temps réel les indications des usagers sur un trajet donné et informer ainsi le reste des utilisateurs.
Lors du séminaire de la Fabrique de la Cité « Comment créer de la valeur pour les villes ? », Patrick Cerwall, directeur du Marketing et du Renseignement stratégique chez Ericsson, a questionné le rôle que les technologies de l'information et de la communication (TIC) peuvent jouer pour améliorer les trajets. Selon lui, les TIC représentent une opportunité pour atténuer les problèmes de mobilité dans les métropoles.

Dans le prolongement de ces options pour une meilleure mobilité, La Fabrique de la Cité poursuit ses travaux et explore la dé-mobilité. Le 10 décembre prochain, La Fabrique de la Cité organise une conférence-débat sur le thème: « Comment optimiser les mobilités ? Le smart au service des mobilités : qu’en est-il des smartworkcenters, comment utiliser les living labs ? ». Ger Baron, Program et Cluster Manager IT à Amsterdam Economic Motor témoignera de l’expérience néerlandaise.

Autres événements sur ce thème

Optimiser l’offre de mobilité dans les périphéries des villes
Cycle de conférences - 14 janvier 2015 - Paris

L’accessibilité dans les grandes agglomérations: quelles solutions pour les habitants du périurbain ?
Cycle de conférences - 09 avril 2014 - Paris

Qu'est-ce qui fait courir l'action publique en matière de mobilité urbaine ?
Restitution d'étude - du 26 mars au 27 mars 2012 - Paris, La Bellevilloise

Développement des villes et politiques de transport
Séminaire régional - 16 septembre 2010 - Lyon

Quelles infrastructures pour restaurer la compétitivité de la région Ile-de-France ?
Séminaire international - 17 octobre 2008 - Paris

Mobilité en ville : changeons !
Séminaire international - du 02 avril au 4 avril 2008 - Londres