EnglishRetrouvez-nous TwitterVimeoLinkedInYou Tube


TUBÀ, Lyon

Innover avec l’urban data : les exemples de Lisbonne et Lyon

05/12/2014 -

En matière d’urban data, il existe autant de villes que de modèles. La preuve : les métropoles aujourd’hui les plus en pointe dans ce domaine, en Europe (Helsinki, Berlin, Barcelone, Bordeaux ou Rennes), ont toutes su mettre en œuvre une stratégie originale, tenant compte de leurs spécificités historiques, démographiques et urbanistiques. Quel est le potentiel de l'urban data pour la création de nouveaux services urbains ? Zoom sur deux villes, Lyon et Lisbonne qui sont venues présenter leur politique d'innovation en matière de traitement des données, mercredi 3 décembre, au NUMA à Paris, lors d’un petit déjeuner organisé par La Fabrique de la Cité.

Co-construire la ville avec les citoyens

Lyon vient d’inaugurer, début décembre, le TUBÀ: un espace flambant neuf de 600 m2, situé en plein cœur du quartier d’affaires de la Part-Dieu. « Le TUBÀ, c’est un tube à expérimentations dédié aux nouveaux services urbains », explique sa directrice, Léthicia Rancurel, également directrice du programme « Lyon Urban Data ». Doté d’un budget de 500 000 euros, financé presque autant par le public (à 45%) que par les entreprises privées (à 55%), le TUBÀ s’est donné pour mission de co-créer la ville de demain en fédérant par le dialogue et l’expérience les quatre catégories d’acteurs concernées par l’urban data : les citoyens, les grands groupes, les porteurs de projets, mais aussi les experts d’analyse des données (data scientists), indispensables pour lever certains verrous technologiques. « Quand on parle de smart city, on pense souvent à une sorte de cerveau central, alors qu’il s’agit plutôt d’un cerveau collectif : les projets faisant appel au big data sont des projets multi-compétences », assure Léthicia Rancurel, qui voit dans les données numériques « la matière première du TUBÀ ».
Ce lieu inédit se divise en quatre « quartiers » distincts. Un premier espace est dédié à l’incubation des start-up (TUBÀ Mix), un autre à l’expérimentation et la co-création des services de la ville de demain avec les citoyens (TUBÀ Lab), un troisième espace permettra de faire dialoguer les habitants et les porteurs de projets locaux (TUBÀ K’Fé), tandis qu’un dernier espace sera dédié aux rencontres entre ces mêmes porteurs de projets et les grands groupes, pour faciliter la recherche de financements et les coopérations (TUBÀ Crunch).

Dans les prochaines semaines, le TUBÀ va accueillir et soutenir des projets dans une dizaine de secteurs comme la mobilité, la maîtrise de l’énergie, la culture ou la santé. City Héro, développé par Sopra, se présente ainsi comme « le réseau social dont vous êtes le principal acteur ». Cette plate-forme doit permettre aux voisins et aux associations locales d’échanger entre eux des informations pratiques sur leur quartier. Autre projet ambitieux : la « dalle high tech » mise au point par ForCity pour permettre aux passants de la Part-Dieu de découvrir les innovations des acteurs du TUBÀ sur une maquette 3D. Une dizaine d’autres projets sont déjà lancés notamment pour fournir des informations culturelles sur du mobilier urbain, mesurer avec précision la quantité de pollen dans l’air, ou encore établir une carte collaborative du bruit en ville.

Devenir une « start-up city »

Première leçon à retenir : la volonté politique reste déterminante. En 2010, le maire, Antonio Costa, s’est ainsi engagé à tout mettre en œuvre pour faire de Lisbonne « l’une des villes les plus innovantes, créatives et compétitives d’Europe », raconte Paulo Soeiro de Carvalho. Un élan qui s’est traduit par la mise en œuvre d’un plan visant à structurer l’écosystème des acteurs économiques locaux. Quatre ans à peine après ce virage audacieux, le bilan est déjà positif. Lisbonne est devenue la première ville européenne à mettre en place un budget participatif. Une initiative qui a permis notamment d’allouer un million d’euros à l’aménagement d’un réseau d’incubateurs de start-up dans le centre historique de la ville, et de faciliter les connexions entre ces incubateurs, les grands groupes et les autres investisseurs potentiels. Depuis 2010, plus de 600 emplois ont été créés et plus de 5 millions d’euros « levés » dans le cadre de ces incubateurs. De quoi justifier le statut de « start-up city » revendiqué par la capitale portugaise : « Il y a trois ans à peine, cet écosystème n’existait pas ! Ou plus exactement, ses membres étaient invisibles et ne se parlaient pas », explique Paulo Soeiro de Carvalho, qui insiste sur le rôle de « facilitateur » joué par la municipalité.

Innover avec ses atouts et ses contraintes

La réussite du projet lisboète tient aussi à la volonté de la ville de devenir une smart city moderne sans pour autant renier son identité géographique et son patrimoine historique. « À Lisbonne, on ne peut pas lancer de nouveaux programmes à partir de rien. Il a fallu aménager les équipements « intelligents » dans le cadre de la réhabilitation de bâtiments bien spécifiques du cœur historique de la ville », précise Paulo Soeiro de Carvalho. C’est aussi à l’échelle du quartier que Lisbonne a réussi à ouvrir efficacement ses données numériques, notamment à travers le programme My Neighbourhood, qui a permis la création de plusieurs applications touristiques par les habitants.

Passer à l’échelle européenne

Si Lisbonne, Lyon et d’autres villes européennes parviennent aujourd’hui à innover en matière d’ouverture des données urbaines, elles soulignent toutes que la volonté politique et la créativité à l’échelle locale ne suffisent pas. Il est nécessaire, désormais, de mettre en place un encadrement européen pour harmoniser les plateformes et favoriser l’échange de bonnes idées et de bonnes pratiques entre métropoles.

Télécharger le document PDF

L'événement

Innover avec les data. Quels nouveaux services pour les villes et les citadins ?
Cycle de conférences - 03 décembre 2014 - Paris

Autres événements sur ce thème

L'impact de l'urban data sur les mobilités du quotidien
Cycle de conférences - 10 juin 2014 - Numa, Paris