EnglishRetrouvez-nous TwitterVimeoLinkedInYou Tube

Adapter la ville à un réchauffement climatique de 4°C : le cas de Los Angeles

La Fabrique de la Cité
01/04/2013 - Comment transformer la ville à partir des usages ?

La perspective d’un réchauffement global de 4°C à l’échelle mondiale d’ici la fin du siècle a de quoi inquiéter. La sonnette d’alarme a été tirée par la Banque mondiale en 2012 dans un rapport remarqué.

Comment les acteurs locaux (pouvoirs publics, citoyens et entreprises) peuvent-ils soutenir les objectifs de réduction des émissions de gaz carbonique ? Comment les villes peuventelles contribuer à enrayer l’augmentation de la demande énergétique mondiale qui reste alimentée principalement par les énergies fossiles ? Nombreuses sont les villes dans le monde à se poser de telles questions.

Mais Los Angeles apparaît particulièrement concernée par le défi du réchauffement climatique. C’est ce que montre la présente étude, réalisée par le département de géographie de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) pour le compte de La Fabrique de la Cité. A l’occasion du rassemblement annuel de l’Association of American Geographers, en avril 2013, l’équipe de l’ENS, encadrée par le Pr Claude Kergomard, a réalisé un travail de recensement des options actuellement à l’oeuvre sur le territoire de Los Angeles pour s’adapter au changement climatique.

D’ampleurs différentes et initiés par des acteurs divers (municipalités, agences publiques, entreprises, collectifs de citoyens, voire simples particuliers), les projets présentés ici indiquent tous la prise de conscience du nécessaire changement à l’échelle locale. Avec ce travail monographique sur Los Angeles, La Fabrique de la Cité inaugure une série d’études ciblées sur les réponses des villes à la transition énergétique.

Télécharger le document PDF

L'événement

Comment transformer la ville à partir des usages ?
Séminaire international - du 01 juillet au 3 juillet 2015 - Berlin