EnglishRetrouvez-nous TwitterVimeoLinkedInYou Tube

Les « Villes Phénix »

Anne POWER
17/10/2013 - Comment créer de la valeur pour les villes ?

« Comment créer de la valeur en ville ? Comment créer de la valeur pour la ville ? » Telles étaient les questions au coeur du séminaire que La Fabrique de la Cité a organisé à Stockholm du 3 au 5 juillet 2013. À cette occasion, nous avons demandé au Professeur Anne Power, qui dirige le département “Housing and Communities“ à la London School of Economics (LSE), de décrypter les stratégies de sept villes européennes pour (re)créer de la valeur.

Ces villes (Sheffield, Belfast, Leipzig, Bilbao, Turin, Lille et Saint-Etienne) ont connu un important développement industriel, avant d’être plongées dans une période de déclin brutal à partir des années 1970. Anne Power propose une plongée concrète dans la vie de ces villes qui sont parvenues à se redresser au fil des années 1990-2000 et ont eu à subir les conséquences de la crise de 2008. Elle décrypte les décisions politiques et les stratégies économiques qui ont permis à ces villes de renaître de leurs cendres, à l’instar du phénix de la mythologie. Elle analyse l’effet bénéfique des collaborations entre le public et le privé et met en avant l’impact des stratégies de spécialisation sectorielle. Elle insiste également sur la prise en compte de l’héritage industriel des villes, tout en notant l’adaptation nécessaire aux innovations technologiques pour se positionner dans une compétition devenue mondiale.

Cette étude originale pour La Fabrique de la Cité propose d’ailleurs une typologie intéressante, établie en lien avec l’étude jumelle menée par la Brookings Institution sur les villes américaines de la « Rust Belt » (Metropolitan Policy Program) :

◗ les « villes dominantes » (plus de 500 000 habitants) ont capitalisé sur une assise économique diversifiée, des pouvoirs locaux plus forts et des populations plus nombreuses pour changer de modèle de croissance. C’est le cas par exemple de Turin en Italie ;

◗ les « villes secondaires », plutôt de taille moyenne (entre 300 000 et 500 000 habitants), forment le groupe le plus intéressant dans la mesure où elles ne disposent souvent que d’un des atouts des « villes dominantes » (influence politique dans la région, vitalité démographique, diversité du tissu économique). Ces villes, comme Sheffield en Angleterre, ont donc élaboré des stratégies spécifiques, c’est-à-dire non reproductibles ;

◗ les « villes combatives » sont plus petites et n’ont pas épuisé tous les facteurs de déclin. Cela concerne par exemple Saint-Etienne, mais également de nombreuses villes américaines.

Ces « Villes Phoenix », qui ont jusqu’à présent su tirer parti de leurs atouts physiques, humains et industriels, sauront-elles faire face aux nouveaux défis qui se profilent ? Citons pêle-mêle la raréfaction des ressources publiques, la mondialisation toujours plus intense des échanges économiques, la mobilité des personnes qualifiées, les contraintes pesant sur l’utilisation des ressources énergétiques etc.

De quoi demain sera-t-il fait à l’échelle de ces villes qui ne sont ni des métropoles certaines de leur attractivité, ni des lieux sans ressources pour affronter ce que l’on peut appeler une troisième révolution industrielle ?

Cette étude originale pour La Fabrique de la Cité donne des clefs pour envisager l’avenir de telles villes. Celles-ci seront d’autant plus fortes et dynamiques qu’elles s’appuieront sur un leadership politique porteur d’une vision partagée, incarnée dans des infrastructures emblématiques («flagships») et alimentée par les capacités d’innovation des acteurs privés, notamment dans les technologies de pointe, le numérique et l’énergie.

La Fabrique de la Cité poursuivra son partenariat avec la London School of Economics en 2013-2014 pour aller encore plus loin dans le décryptage des facteurs de création de valeur.

Télécharger le document PDF

L'événement

Comment créer de la valeur pour les villes ?
Séminaire international - du 03 juillet au 5 juillet 2013 - Stockholm

Autres événements sur ce thème

La culture transforme la ville
Séminaire régional - 12 avril 2013 - Marseille