EnglishRetrouvez-nous TwitterVimeoLinkedInYou Tube

« En quête de «legacy» : comment assurer la durabilité des grandes infrastructures sportives sur le territoire ? » Synthèse du séminaire de Londres

La Fabrique de la Cité
25/01/2012 - En quête de « legacy »: comment assurer la durabilité des grandes infrastructures sportives sur le territoire ?

Les grandes infrastructures sportives, si elles intègrent en amont le concept de « legacy », sont un moyen de redessiner les contours d’une ville. Elles offrent l’occasion unique de lancer de vastes projets de renouvellement du tissu urbain, tout en répondant aux besoins de cohésion sociale. Pour être des leviers de transformation, elles doivent également anticiper les évolutions à venir - ce qui implique de concevoir des installations à la fois capables de relever les défis des zones urbaines (réchauffement climatique, mobilité, nouvelles technologies) et faciles d’entretien, dans un contexte économique et budgétaire difficile.

À l’heure où les grands événements sportifs se multiplient – Jeux olympiques à venir au Royaume-Uni et en Russie, Coupe du monde de football à Rio en 2014, Euro 2016 en France –, La Fabrique de la Cité a décidé de se pencher sur l’impact des infrastructures sportives sur le développement urbain. Initialement prévues pour accueillir un événement à caractère éphémère, ces infrastructures nécessitent de lourds investissements. Dans une période marquée par les contraintes économiques et budgétaires, alors que les villes doivent trouver les moyens de s’adapter au changement climatique tout en recherchant l’adhésion des populations locales, ces infrastructures sportives doivent être pensées sur le long terme, comme éléments moteurs et structurants d’un projet de rénovation urbaine.

Quelle ville est plus propice que Londres pour réfléchir à ces problématiques ? La capitale britannique accueillera en juillet-août 2012 les Jeux olympiques et paralympiques d’été. Comment les milliards de livres investis dans cet événement majeur auront-ils un impact durable et positif sur les alentours des infrastructures sportives ? La gestion de ce projet inspirera-t-elle d’autres villes, sur les plans économique, social, du développement durable et de la « legacy », c’est-à-dire de son impact à long terme ?

Telles sont les principales questions auxquelles le séminaire de Londres, le 25 janvier 2012, s’est attaché à répondre.

Télécharger le document PDF

Autres publications sur ce thème

La ville réversible ?