Édito

Révéler les villes moyennes : retour de Saint-Dizier

En septembre 2022, La Fabrique de la Cité organisait, à Saint-Dizier, la troisième édition des Rencontres des villes moyennes. Au programme d’une centaines d’acteurs et d’experts du développement des territoires, des échanges sur le potentiel des villes moyennes, leurs atouts, les difficultés auxquelles elles sont confrontées avec, en toile de fond, la question de l’attractivité. Un sujet abordé au cours de plusieurs tables rondes et visites accueillies par Quentin Brière, maire de Saint-Dizier.

Table ronde des maires – Un droit à la ville en milieu rural

Au cours de ces deux jours de rencontres, élus, praticiens et chercheurs, ont réfléchi au devenir des villes moyennes, s’interrogeant notamment sur la capacité de leur territoire à proposer un nouveau récit positif autour de l’idée d’un droit à la ville en milieu rural. Une table ronde réunissant dix maires et introduite par Caroline Cayeux, ministre déléguée chargée des collectivités territoriales, a permis de souligner le rôle majeur des villes moyennes en matière de dynamisme économique, d’intermédiation entre les métropoles et les territoires ruraux et de laboratoire des politiques publiques.

Révéler les villes moyennes

À l’heure de la réindustrialisation des territoires, les villes moyennes, qui héritent souvent d’une importante tradition industrielle, ne manquent pas d’atouts pour se réinventer. Elles doivent cependant composer avec les nouvelles exigences réglementaires en matière d’artificialisation des sols ou de décarbonation, au point que les équilibres sont parfois difficiles à trouver. Aujourd’hui, il est nécessaire de penser de nouvelles stratégies territoriales et industrielles pour permettre aux villes moyennes de se développer sur le long terme et renouveler une image trop souvent dévalorisée. 

« Toutes les villes moyennes n’ont pas vocation à avoir le même destin industriel : plutôt qu’un eldorado pour tous, la réindustrialisation doit s’inscrire dans un projet territorial : il faut accompagner des familles, attirer des compétences »

expliquait Anaïs Voy-Gillis lors de la table ronde « Révéler le potentiel des villes moyennes ».

Le devenir des friches à l’heure du zéro artificialisation nette des sols

L’objectif de « zéro artificialisation des sols » (ZAN), introduit par la loi Climat et résilience, marque un tournant dans les politiques d’aménagement en France, et s’impose dans l’équation à résoudre par les villes moyennes. Les friches héritées de la désindustrialisation ou des changements d’usage représentent une possibilité de développer le territoire sans plus d’artificialisation. Reste à trouver le moyen de les mobiliser au service d’un projet de territoire, comme le soulignait Madeleine Masse, architecte urbaniste :

« Le changement de regard sur les friches fait reconsidérer tous les métiers de l’aménagement et de la ville. Il faut, au moment d’aborder la question de la revitalisation des territoires, s’interroger sur la place des espaces naturels ou productifs. »

Changer de modèle, vers un retour de la planification

À la croisée des enjeux de transition, de cohésion territoriale et de gouvernance, les enjeux auxquels sont confrontées les villes moyennes relancent le débat sur le retour à une forme de planification. Elle semble en effet nécessaire pour engager les transformations de notre système productif et le mettre en conformité avec les Accords de Paris. Pourtant, cette notion suscite de nombreuses interrogations. C’était l’objet de la table ronde organisée à la Base aérienne 113.

Toutes les synthèses de nos tables rondes sont disponibles ici :

La troisième édition des Rencontres des villes moyennes sont à présent terminées, mais La Fabrique de la Cité annoncera bientôt un prochain cycle de conférences. Pour suivre notre actualité, abonnez-vous à notre newsletter et consultez régulièrement nos réseaux sociaux : Twitter et LinkedIn.

La Fabrique de la Cité

La Fabrique de la Cité est un think tank dédié à la prospective urbaine fondé en 2010 à l’initiative du groupe VINCI, son mécène. Les acteurs de la cité, français et internationaux, y travaillent ensemble à l’élaboration de nouvelles manières de construire et reconstruire les villes.

Receveznotre newsletter

Restez informé des études et de l’actualité de La Fabrique de la Cité en vous inscrivant à notre publication hebdomadaire.

Inscription validée ! Vous recevrez bientôt votre première newsletter.