Dominique BUREAU

Délégué général, Conseil économique pour le Développement durable

Dominique Bureau est Délégué général du Conseil économique pour le Développement durable (CEDD), Président du Comité pour l’économie verte au Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie ainsi que Président de l’Autorité de la statistique publique. Il est aussi professeur chargé de cours à l’Ecole Polytechnique et président du Comité de pilotage de sa chaire développement durable. Dominique Bureau est également président du comité pour une fiscalité écologique CFE depuis janvier 2016.

Il a eu en charge la Direction des Affaires Economiques et Internationales du ministère de l’Equipement après avoir créé la Direction des Etudes économiques et de l’évaluation environnementale à celui de l’Environnement, et participé à celle du Conseil d’analyse économique. Il avait par ailleurs effectué son début de carrière au Ministère de l’économie et des finances, aux directions de la Prévision et du Budget.

Auteur d’articles scientifiques en économie publique appliquée comme « Public transport infrastructure, urban sprawl, and post-carbon cities (2011) », il a participé en qualité de rapporteur ou co-rapporteur à de nombreux rapports administratifs, comme ceux de Marcel Boiteux sur les choix d’investissements dans les transports, ceux de Paul Champsaur sur l’ouverture à la concurrence des secteurs des télécommunications et de l’électricité, celui avec François Bourguignon sur la fiscalité et le retour à l’emploi, le rapport sur le financement de la croissance verte (avril 2010) ou encore en 2013 un rapport de proposition pour une fiscalité écologique. Dominique Bureau est ingénieur général des Ponts et Chaussées et ancien élève de l’Ecole Polytechnique.

Dominique Bureau est membre du comité d’orientation de La Fabrique de la Cité.

La Fabrique de la Cité

La Fabrique de la Cité est un think tank dédié à la prospective urbaine fondé en 2010 à l’initiative du groupe VINCI, son mécène. Les acteurs de la cité, français et internationaux, y travaillent ensemble à l’élaboration de nouvelles manières de construire et reconstruire les villes.