Édito

Le commerce en ligne à l’assaut des villes

Le e-commerce est-il en train de déliter les centres-villes ? Avant la pandémie, cette question faisait partie des interrogations sur le sujet plus large de la redéfinition constante des relations entre commerce et ville. Après tout, « le commerce, c’est le changement », nous rappelait Philippe Dugot, professeur de géographie à l’université Toulouse Jean Jaurès dans l’entretien qu’il nous avait accordé en 2019. Comme les centres commerciaux voici quelques années, le commerce en ligne est une nouvelle évolution qui vient enrichir la longue histoire du lien essentiel entre ville et commerce.

La pandémie et l’explosion afférente du e-commerce conduit à se poser une question plus radicale, qu’évoquait déjà Philippe Dugot : l’effet d’accélération induit par la pandémie n’est-il pas en train de détacher le commerce de la ville, d’en réécrire la physionomie et de remodeler tant l’immobilier commercial que l’utilisation de l’espace viaire et la fonction de l’espace public ? Dans cette tension à l’œuvre entre un urbanisme de la vitesse et un urbanisme de la proximité soulignée avec justesse par Jean Coldefy, le e-commerce, avec ses conséquences sur la logistique, partie immergée de plus en plus visible de l’iceberg, dessine sa propre carte de la ville.

Que ces questions suscitent l’inquiétude, voire l’angoisse est compréhensible : elles parlent de notre quotidien tout en nous donnant à voir sans filtre les conséquences directes de la pandémie… et de nos propres comportements. Car l’évolution du commerce est aussi le miroir de nos usages quand bien même ils auraient été contraints par la pandémie depuis de trop longs mois.

Pour injecter de la rationalité, et donc de la sérénité dans le débat, il n’est pas inutile de s’en remettre à l’analyse scientifique. À cet égard, l’étude « Is e-commerce good for Europe? » menée par Oliver Wyman en lien avec Logistics Advisory Experts (LAE), une spin-off de l’Institute of Supply Chain Management de l’université suisse de Saint-Gall, est instructiveD’emblée, précisons que le fait qu’elle ait été commandée par Amazon n’enlève rien ni à son intérêt ni à son sérieux d’autant que les questionnements méthodologiques qu’elle soulève font largement écho aux travaux de recherche universitaires sur le sujet, comme par exemple le récent article d’Heleen Buldeo Rai, chercheuse de la Chaire Logistics City de l’Université Gustave Eiffel. Impact sur l’emploi, conséquences sur l’environnement : l’étude bat en brèche les idées reçues sur le e-commerce (non, il ne détruit pas les emplois mais les transforme ; oui, son impact environnemental est meilleur que celui du commerce physique s’agissant des émissions de CO2, largement à cause des émissions liées au bâti) mais elle rappelle surtout ce fait essentiel. Dans les villes qui ont bien, le commerce physique et le commerce en ligne vont bien aussi. Une autre manière de dire que l’attractivité d’une ville est une construction complexe qui dépend de multiples acteurs et facteurs, à commencer par le rôle des édiles. Et que cette attractivité se construit avec les citadins et leurs usages, les citadins tels qu’ils sont, ainsi qu’avec les technologies telles qu’elles évoluent et ouvrent comme perspectives. Ce constat n’empêche évidemment pas la régulation par les signaux-prix ou par le droit qui, tout au contraire, sera d’autant plus efficace qu’elle anticipera les tendances à l’œuvre. La nostalgie a moins que jamais sa place dans un contexte de fortes incertitudes.

Pas le temps de lire ? Chaque semaine, La Fabrique de la Cité s’occupe de vous et vous propose une revue de liens.  Consulter la revue de liens #80 ici.

Recevez notre newsletter

Restez informé des études et de l’actualité de La Fabrique de la Cité en vous inscrivant à notre publication hebdomadaire.

La Fabrique de la Cité

La Fabrique de la Cité est un think tank dédié à la prospective urbaine fondé en 2010 à l’initiative du groupe VINCI, son mécène. Les acteurs de la cité, français et internationaux, y travaillent ensemble à l’élaboration de nouvelles manières de construire et reconstruire les villes.

Receveznotre newsletter

Restez informé des études et de l’actualité de La Fabrique de la Cité en vous inscrivant à notre publication hebdomadaire.

Inscription validée ! Vous recevrez bientôt votre première newsletter.