Portrait de ville

Hambourg

Une porte sur le monde

« Tor zur Welt » : cette expression pour décrire Hambourg a certes été remplacée aujourd’hui  par celle de ville en croissance (« wachsende Stadt ») mais elle n’en garde pas  moins toute sa force d’évocation et toute sa pertinence.

Hambourg, dans l’imaginaire collectif, c’est bien sûr son port, ses marchands et ses marins ainsi que tout l’imaginaire qui s’y attache. L’expression « Tor zur Welt » a d’ailleurs servi à l’origine à désigner l’« Unterwelt », l’enfer de Sankt Pauli, fameux quartier de marins et quartier rouge bordant la rive droite de l’Elbe…  Ville hanséatique, l’ouverture sur le lointain fait partie de son identité et son  port demeure aujourd’hui encore une invitation au voyage. Plaque tournante  du commerce international, nœud ferroviaire (fret et passagers) et autoroutier (A5/A7), cinquième aéroport allemand, Hambourg est un hub qui a su renforcer sa place au cœur de l’Europe réunifiée et, de là, dans le monde.

L’ouverture sur le monde est également un état d’esprit : Hambourg  se distingue par sa tradition d’accueil séculaire et 28,9 % de sa population est d’origine étrangère, soit une proportion bien plus élevée que la moyenne nationale qui s’élève à 20,5 %. La cité-État s’est ainsi illustrée par une politique particulièrement innovante d’accueil, d’hébergement et d’intégration des demandeurs d’asile arrivés massivement depuis l’automne 2015. Son cosmopolitisme nourrit une scène artistique reconnue pour son dynamisme. Hambourg est aussi la capitale des médias allemands avec la présence du groupe Axel Springer, les hebdomadaires Bild et Der Spiegel ou encore la radio-télévision NDR.

L’ouverture sur le monde est surtout pour Hambourg un moteur d’innovation : rester connecté au monde est un vecteur de modernisation constant pour le port de Hambourg, qui a mis à profit la puissance de l’outil numérique pour optimiser la logistique portuaire et limiter les nuisances environnementales. Devenir une métropole de premier rang et accueillir de nouveaux habitants sur un territoire limité fortement par ses frontières administratives de cité-État pousse Hambourg à innover pour dégager du foncier attractif et révéler des actifs dormants. L’ouverture vers le milieu économique permet à Hambourg de réinventer de nouvelles formes de coopérations entre secteurs public et privé au profit d’un projet de territoire. Enfin, faire face au choc démographique qu’a représenté l’accueil des demandeurs d’asile à l’automne 2015 exige de la ville de repenser sa politique de logement et d’intégration de long terme.

Hambourg est assurément une ville de contrastes : une ville tournée vers la mer et vers la terre, à la fois parmi les plus riches d’Allemagne et au taux de chômage au niveau de la moyenne nationale (7,6 %), une ville au passé riche mais dont l’urbanisme garde proportionnellement peu de traces, une société qui se gentrifie mais qui conserve une conscience laborieuse forte, une grande coopération  entre les acteurs locaux et un esprit de contestation marqué… Et pourtant un trait commun ressort, c’est, devant les bouleversements subis par la ville, une véritable volonté d’agir et d’innover, portée par la cité-État et ses acteurs.

Actualités

La Fabrique de la Cité

La Fabrique de la Cité est un think tank dédié à la prospective urbaine fondé en 2010 à l’initiative du groupe VINCI, son mécène. Les acteurs de la cité, français et internationaux, y travaillent ensemble à l’élaboration de nouvelles manières de construire et reconstruire les villes.