La ville « intelligente », la ville « durable », la ville « verte »

… les labels se multiplient aujourd’hui et rares sont les villes à ne pas chercher à en obtenir un. Parmi eux, celui de la qualité de vie tient une place toute particulière. En effet, dans la concurrence internationale que se livrent les métropoles, la qualité de vie tient une place de plus en plus importante.

La quête de ces labels fut d’abord poursuivie pour attirer et retenir les entreprises et leurs cadres les plus créatifs et les plus mobiles, en offrant ce « plus » fait d’un mélange d’aménités et de charme local. Cet enjeu de marketing territorial reste moteur mais il se double aujourd’hui d’un second, plus fondamental : comment faire pour que la ville reste un lieu vivable pour ses habitants, pour tous ses habitants? Car attirer de nouveaux talents venus d’ailleurs et faire vivre ensemble tous les habitants d’une ville dans leur diversité ressortent d’une seule et même démarche alors que les villes subissent aujourd’hui des transformations majeures en matière de mobilité, de logement, de transition énergétique ou encore de conception du vivre-ensemble.

En 2018, Vienne, la capitale autrichienne, a été classée, pour la neuvième année consécutive, au premier rang mondial des villes au meilleur niveau de qualité de vie. Organiser cette année le séminaire international de La Fabrique de la Cité à Vienne, c’est se donner l’occasion de comprendre la façon dont une politique de qualité de vie peut s’incarner sur un territoire et d’en observer les fruits sur le terrain. Vienne est en effet une des métropoles les plus innovantes et les plus avancées dans le domaine, alors qu’elle n’a, paradoxalement, jamais fait la course au label, que ce soit celui de « smart city » ou de tout autre.

En revanche, prenant le contrepied d’une conception techniciste de la « smart city », Vienne est restée fidèle à son identité de toujours, plaçant en son centre l’Homme et ses besoins. Elle défend l’inclusion sociale et la qualité de vie comme les fils directeurs de sa stratégie urbaine, ouvrant de nouvelles perspectives en termes de politique de logement, de mobilité, d’énergie ou d’espaces publics. Plus encore, consciente de la différence qui peut exister entre l’ambition politique et sa concrétisation sur le terrain, Vienne accorde une place centrale au retour d’expérience et à l’évaluation et en fait une étape clé de la construction de la « smart city ».

Saisir la réalité derrière les labels, analyser ce qui constitue les piliers de la qualité de vie et interroger les métriques d’une mesure de la qualité de vie : c’est à l’aune de ces trois objectifs que La Fabrique de la Cité interrogera, lors de cette nouvelle édition de son séminaire international, les grandes politiques urbaines en matière de mobilité, logement, transition écologique et espace public.

Actualités

La Fabrique de la Cité

La Fabrique de la Cité est un think tank dédié à la prospective urbaine fondé en 2010 à l’initiative du groupe VINCI, son mécène. Les acteurs de la cité, français et internationaux, y travaillent ensemble à l’élaboration de nouvelles manières de construire et reconstruire les villes.