Actualité

L’État catalyseur de transition : découvrez la première note du projet « Mobilités et inégalités »

La Fabrique de la Cité, think tank dédié à la prospective et à l’innovation urbaine, présente sa nouvelle note sur la transition bas-carbone des mobilités et les inégalités. Après avoir dévoilé début janvier les résultats d’une grande enquête d’opinion nationale sur les attentes des Français en matière de mobilité, cette note, premier volet d’une série de deux, rappelle les grands enjeux du problème du réchauffement climatique en lien avec les mobilités et les différentes stratégies permettant de décarboner le secteur du transport des personnes. 

Mobilités et inégalités : comment décarboner la route ?

 Indispensable pour atteindre les objectifs fixés par les Accords de Paris (COP 21), la transition bas-carbone des mobilités constitue un défi majeur des politiques publiques. Elle suscite en effet d’importants mouvements de contestation (bonnets rouges, gilets jaunes) où sont parfois opposés « la fin du monde » et « fin du mois ». Dès lors, comment réinventer l’État pour relever le défi de la transition bas-carbone des mobilités sans former de nouvelles inégalités ? 

En choisissant l’angle des inégalités sociale et territoriales, il devient clair que si les Français ont une bonne prise de conscience des enjeux, des inégalités persistent pour passer à l’action vers des mobilités moins émissives en carbone. De là le risque que la transition puisse accroître les inégalités encore davantage. L’Etat a donc un rôle à jouer important, celui de facilitateur de la transition juste. 

C’est le rôle de l’Etat Catalyseur, qui veut accélérer la vitesse de la transition vers une société bas carbone sans pour autant se substituer à l’ensemble des acteurs qui doivent prendre leur part de responsabilité (entreprises, collectivités territoriales, citoyens). Pour ce faire, La Fabrique de la Cité recommande plusieurs mesures : 

1. Soutenir le déploiement de technologies matures sur l’ensemble du territoire français. Étendre massivement le réseau de bornes de recharge rapide sur autoroute, mieux dimensionner les aires de service au parc automobile électrique en 2030. 

2. Encourager durablement les nouvelles filières stratégiques de décarbonation des transports. Intégrer les constructeurs automobiles dans l’amorçage de la filière retrofit. Instaurer une garantie de retrofit permettant à tout particulier d’électrifier un véhicule existant. 

3. Localiser des investissements dans l’infrastructure et modes existants pour favoriser de nouvelles mobilités. Électrifier les autoroutes, sécuriser une voie pour le transport collectif électrique ou hydrogène rapide sur route. Rendre complémentaire autoroutes et LGV. 

Les commentaires sont fermés.

Recevez notre newsletter

Restez informé des études et de l’actualité de La Fabrique de la Cité en vous inscrivant à notre publication hebdomadaire.

Ces autres publications peuvent aussi vous intéresser :

INCENDIE

Des lendemains qui chauffent

Entrepôt / Warehouse

Plaidoyer pour l’entrepôt

La Fabrique de la Cité

La Fabrique de la Cité est un think tank dédié à la prospective urbaine fondé en 2010 à l’initiative du groupe VINCI, son mécène. Les acteurs de la cité, français et internationaux, y travaillent ensemble à l’élaboration de nouvelles manières de construire et reconstruire les villes.

Receveznotre newsletter

Restez informé des études et de l’actualité de La Fabrique de la Cité en vous inscrivant à notre publication hebdomadaire.

Inscription validée ! Vous recevrez bientôt votre première newsletter.