image description image description
Vidéo

Le storytelling de la « smart city »

Après avoir accédé au statut de ville globale, Singapour fait face aux défis de ce XXIème siècle : révolution numérique, qualité de vie, vieillissement de la population et réchauffement climatique, entre autres. Depuis quelques années, la « ville dans le jardin » (1998), relais de la ville-jardin (1963), puis la « smart city » (fin des années 2000) et la « liveable city » (2014) sont présentées à Singapour comme des solutions à ces enjeux très actuels. Mais quelles réalités se cachent derrière ces récits consensuels et fédérateurs ? Enfin, dans quelle mesure les principes de « liveability » et de « sustainability » sont-ils compatibles ? Comment gérer les contradictions induites par leur mise en application conjointe? En effet, si la transition numérique est vectrice de performance et d’opportunités, son coût énergétique ne cesse de croître et se heurte de fait aux injonctions de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Antoine Picon, professeur de l’histoire de l’architecture et des techniques à l’université de Harvard et à l’École Nationale des Ponts et Chaussées, sur sa vision de la « smart city ».

 

 

Le storytelling de la « smart city »

Retrouvez ce contenu dans le projet :

Actualités

La Fabrique de la Cité

La Fabrique de la Cité est un think tank dédié à la prospective urbaine fondé en 2010 à l’initiative du groupe VINCI, son mécène. Les acteurs de la cité, français et internationaux, y travaillent ensemble à l’élaboration de nouvelles manières de construire et reconstruire les villes.

Recevez l’Instant Urbain

Restez informé des études et de l’actualité de La Fabrique de la Cité en vous inscrivant à notre publication mensuelle.

Inscription validée ! Vous recevrez bientôt votre premier numéro