Actualité

Retour de Cahors : la deuxième édition des Rencontres des villes moyennes en vidéo

Du 26 au 26 octobre 2021, La Fabrique de la Cité organisait la deuxième édition des Rencontres des villes moyennes à Cahors. Pendant trois jours, des élus et des experts de haut niveau ont débattu des nouvelles tendances que dessinent, dans les villes moyennes, la crise sanitaire et ses conséquences : la coopération entre les territoires, le développement économique, la formation ou encore la qualité du bâti. Retour en vidéo sur les six sessions et la table-ronde des maires de ces Rencontres. 

Jour 1 – 26 octobre 2021

Ouverture et Session 1 – Croître ensemble : demain, une France des coopérations territoriales ?

La deuxième édition des Rencontres des villes moyennes s’est ouverte sur une allocution de François Bayrou, maire de Pau et Haut-Commissaire au Plan, suivie par des mots d’accueil de Jean-Marc Vayssouze-Faure, maire de Cahors, président de la Communauté d’agglomération du Grand Cahors et Pierre Coppey, président de La Fabrique de la Cité, directeur général adjoint du groupe VINCI. La première session a ensuite réuni Jean-Marc Vayssouze-Faure, maire de Cahors, Michel Nicolas, directeur de la Fabrique d’entreprises de territoire (FabT), Dominique Faure, vice-présidente de Toulouse Métropole et Anna Growe, Junior-Professorin für Regional Governance à l’Universität Heidelberg autour des coopérations territoriales. L’essayiste David Djaïzconclu cette première soirée des Rencontres des villes moyennes en nous dressant un portrait de la France des territoires.

 

Jour 2 – 27 octobre 2021

Session 2 – Crise de la COVID-19, transition écologique et énergétique : vers une nouvelle géographie des implantations des entreprises en faveur des villes moyennes ?

La deuxième journée des Rencontres a débuté par une session consacrée à l’implantation des entreprises dans les villes moyennes aux côtés de Cyrille P. Coutansais, directeur de recherches au Centre d’études stratégiques de la marine, d’ Emmanuel Tremouille, Senior manager à EY, d’Olivier Jallabert, président-directeur général d’Amplitude et d’Adrien Nivoliez, président-directeur général de Biose Industrie.

 

Session 3 et table-ronde des maires 

La troisième session réunissait Catherine Soldano, maître de conférences à l’Université de Toulouse, Khaled Bouabdallah, recteur délégué de la Région académique Occitanie, Bernard Delpech, vice-président de l’Agglomération de Cahors, Marie-Hélène Thoraval, maire de Romans-sur-Isère et Frédéric Cros, directeur général des services de Magelis pour discuter de l’enjeu majeur  pour les territoires qu’est la formation. S’en est suivie une table-ronde exceptionnelle donnant la parole à 13 élus locaux sur leur vision du développement territorial. Les élus ont pu échanger avec Jean-Noël Barrot, Député des Yvelines et auteur du rapport » Accélérer le rebond économique des territoires » (Juin 2021).

 

Session 4 – Le tourisme, un secteur et une expérience à réinventer, une carte à jouer pour les villes moyennes ?

La deuxième journée des Rencontres des villes moyennes s’est conclue sur une rencontre autour du tourisme en présence de Sébastien Arnaux, directeur du site du Pont du Gard et de Rémy Knafou, professeur émérite de géographie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Jour 3 – 28 octobre 2021

Session 5 – Le bâti ancien, un bien embarrassant héritage ? Comment projeter dans le futur le patrimoine ancien et construire le patrimoine de demain ?

Rollon Mouchel-Blaisot, préfet et directeur du programme national Action coeur de ville, Franck Hovorka, directeur technique et innovation de la Fédération des promoteurs immobiliers  et Philippe Buisson, maire de Libourne ont échangé sur le bâti ancien et l’épineuse question de sa rénovation.

 

Session 6 – L’essor du numérique, risque ou atout pour les villes moyennes ? et conclusion 

La dernière session a réuni Maxime Vincent, doctorant à Université de Lausanne  et Ronan Bolé, président d’Amazon Logistique France pour parler du numérique et de son impact sur les villes moyennes, notamment le commerce. Étienne Achille, membre du comité d’orientation de La Fabrique de la Cité,  a conclu ses trois journées de débats en partageant un regard poétique sur Cahors et son territoire.

Les commentaires sont fermés.

Recevez notre newsletter

Restez informé des études et de l’actualité de La Fabrique de la Cité en vous inscrivant à notre publication hebdomadaire.

Ces autres publications peuvent aussi vous intéresser :

Le regard d’Étienne Achille sur Cahors

Retour de Cahors

Bayonne

Rééquilibrage

Vue aérienne de Vierzon

Vierzon, à la croisée des chemins

La Fabrique de la Cité

La Fabrique de la Cité est un think tank dédié à la prospective urbaine fondé en 2010 à l’initiative du groupe VINCI, son mécène. Les acteurs de la cité, français et internationaux, y travaillent ensemble à l’élaboration de nouvelles manières de construire et reconstruire les villes.

Receveznotre newsletter

Restez informé des études et de l’actualité de La Fabrique de la Cité en vous inscrivant à notre publication hebdomadaire.

Inscription validée ! Vous recevrez bientôt votre première newsletter.