Actualité

Villes moyennes : La Fabrique de la Cité organise la première édition des Rencontres des villes moyennes et lance un nouveau projet d’étude

Tantôt mises en lumière pour leur qualité de vie, tantôt décriées pour leur manque d’activité, les villes moyennes font l’objet de représentations aussi contradictoires que leur réalité, diverse et complexe. « La » ville moyenne existe-t-elle ? Doit-elle faire l’objet de stratégies territoriales spécifiques ou bien faut-il adopter une approche misant sur les particularités locales, le contexte régional, leur capacité à s’insérer dans des réseaux à différentes échelles ou encore sur leurs habitants ? 

Ces questions, La Fabrique de la Cité vous propose de les aborder dans un nouveau projet en allant à la rencontre des acteurs locaux de ces villes pour en saisir la diversité, la complexité ainsi que les trajectoires, à travers plusieurs temps forts :

  • La première édition des Rencontres des villes moyennes s’est tenue en ligne les 25 et 26 novembre 2020 : nous avons exploré  ensemble les trajectoires des villes moyennes au cours de 6 conférences interactives. Parmi la vingtaine d’invités de renom mobilisés à l’occasion de cette première édition des Rencontres des villes moyennes, retrouvez des élus (Jean-Marc Vayssouze-Faure, maire de Cahors, Boris Ravignon, maire de Charleville-Mézieres, Sylvain Robert, maire de Lens , Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly-sur-Seine, Frédéric Masquelier, maire de Saint-Raphaël et Robert Herrmann, ancien président de l’Eurométropole de Strasbourg), des chercheurs (Hélène Peskine, secrétaire permanente du Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA), Raphaële Bertho, maîtresse de conférences en Arts à l’Université François Rabelais de Tours) et des artistes (l’écrivain Aurélien Bellanger).

 

  • Nous avons présenté à l’occasion des Premières Rencontres des villes moyennes les résultats d’un sondage exclusif commandé par La Fabrique de la Cité aux instituts Kantar et Potloc sur « Les Français et les villes moyennes » qui révèlent que les villes moyennes bénéficient auprès des Français de représentations globalement positives et d’une image de dynamisme et d’attractivité.

Découvrir les résultats du sondage « Les Français et les villes moyennes »

 

  • Publication d’une série de portraits de villes moyennes : le premier d’entre eux porte sur la ville de Lens. La ville des Hauts-de-France s’y décline en une palette de couleurs qui va du noir des terrils et du charbon au vert de la transition énergétique engagée par le territoire, en passant par le rouge des briques qui font les bâtiments de la ville. Riche de son histoire et de l’envie de ses acteurs de jouer un rôle dans les transformations en cours, il s’agit aujourd’hui pour Lens de mettre le passé à la bonne distance pour dessiner le futur.

 

  • Publication d’une série de notes thématiques, dont la première porte sur le rebond des villes moyennes : la représentation des villes moyennes, leur économie, leur croissance / décroissance, les questions du tourisme ou du logement, tous ces aspects seront analysés et présentés au gré de publications en ligne rédigées par les équipes de La Fabrique de la Cité.

 

  • Un concours de nouvelles : en partenariat avec Lire-Magazine Littéraire, La Fabrique de la Cité lance un concours de nouvelles (date limite d’envoi des textes fixée au 15 décembre) sur la thématique des villes moyennes. L’écrivain Aurélien Bellanger, auteur notamment de l’Aménagement du territoire (2014) et du Grand Paris (2017), préside le jury.

Actualités

La Fabrique de la Cité

La Fabrique de la Cité est un think tank dédié à la prospective urbaine fondé en 2010 à l’initiative du groupe VINCI, son mécène. Les acteurs de la cité, français et internationaux, y travaillent ensemble à l’élaboration de nouvelles manières de construire et reconstruire les villes.

Recevez l’Instant Urbain

Restez informé des études et de l’actualité de La Fabrique de la Cité en vous inscrivant à notre publication mensuelle.

Inscription validée ! Vous recevrez bientôt votre premier numéro